Faculté des Sciences et Techniques de Mohammedia




    Cours disponibles

    un test

     Etude des fonctions réciproques

    Etude évolutive du règne animale

    En tant que langue d'enseignement à l'université, le français est une langue véhiculaire privilégiée en cycle licence. Sa mise en place dans le cadre d'un module-outil interdisciplinaire est d'autant plus importante qu'elle complète les enseignements des spécialités en parcours MIP et BCG.

    Sur le plan linguistique, ce module vise à aider les bacheliers admis en première année à s'exprimer correctement en français à l'oral comme à l'écrit.

    Sur le plan communicatif, il vise à mobiliser leurs ressources personnelles pour mieux s'adapter aux individus, aux relations et aux situations.

    Sur le plan méthodologique, il vise à les outiller efficacement de manière à ce qu'ils puissent suivre et gérer leurs cours avec attention.  

    Présente les connaissances de base sur le fonctionnement de la cellule procaryote, sur la diversité des processus métaboliques et celle des microorganismes.

    Ce cours présente une vue détaillée sur la partie thermodynamique du module structure de la matière, en abordant l'histoire de la thermodynamique, puis les chapitres relatifs aux premier et deuxième principes et leurs applications aux réactions chimiques.

    La chimie analytique est une discipline qui a un impact très important dans de nombreux domaines, industriel, environnemental, de contrôle, etc. On la trouve partout même dans la lutte contre la contrefaçon ou la criminologie (trafic de drogue…).

    La chimie analytique est proche de la chimie physique, elle se rapporte à l’étude du comportement chimique et physique des composés purs ou en solution soumis à diverses conditions. Son objectif principal est de mettre en œuvre des méthodes appropriées dans le but d’acquérir des informations sur la nature, la composition et la structure de composés présents dans des échantillons variés, ceci rentre dans le cadre de l’analyse chimique qui rassemble toutes les méthodes et procédés permettant de résoudre les problèmes concrets d’analyse. Le terme chimique rappelle qu’il s’agit de l’analyse des éléments chimiques et des composés définis qui en dérivent.

                En analyse chimique, il est d’usage de distinguer deux catégories de méthodes, la première regroupe les méthodes chimiques sur la matière traitée et la seconde qui comprend les méthodes physico-chimiques utilisant des propriétés particulières de la matière pour aboutir à des mesures en relation avec cette même information chimique. Les méthodes utilisées sont diverses et variées, en commençant par les techniques traditionnelles dites par voie humide à l’origine du terme chimie analytique, en passant par les méthodes utilisant des instruments variés que l’on trouve souvent ailleurs que dans des laboratoires d’analyse classiques telles que la spectroscopie appliquée, ce qu’on appelle usuellement l’analyse instrumentale avec son formidable arsenal de procédés.

                La chimie analytique est aujourd’hui indispensable dans de nombreux secteurs autres que ceux traditionnels de la chimie ou de la parachimie. On la retrouve dans le médical, la biochimie, l’agroalimentaire, l’environnement, la sécurité dans de nombreux secteurs industriels. Dans le cadre de notre programme on s’intéresse aux deux aspects de la chimie analytique, celui qui se rapporte au côté analyse volumétrique et l’autre qui se rapporte à l’analyse instrumentale avec la conductimètrie et la spectroscopie.

    Ce cours fait partie de la catégorie des cours de Parcours DEUST Bac + 2 : MIP, il permet de fournir les fondamentaux sur les circuits électriques et électroniques

    Ce cours "DET" qui fait partie des cours des Licences Sciences et Techniques : Bac + 3 / Génie des Télécommunications permet de fournir les fondamentaux sur les dispositifs électroniques de télécommunication.

    Ce cours "EAN" qui fait partie de la catégorie des cours des Licences Sciences et Techniques : Bac + 3 / Génie des Télécommunications permet de fournir les fondamentaux sur l'électronique analogique et numérique.

    Description du module


    Ce module introduit les notions de bases en multimédia avec un point de vue traitement du signal ; en vue de la compréhension de la problématique scientifique et informatique liée aux applications de traitement de l'information multimédia.

    Il présente les fondements scientifiques et technologiques indispensables pour le traitement numérique de l'information multimédia, en particulier l'image et le son. Ces outils, algébriques, géométriques, de traitement du signal, seront appliqués lors de séances de travaux pratiques permettant ainsi d’illustrer les mécanismes principaux sur lesquels s'appuient l'analyse, le traitement d'images et de sons.

    Description du module

    Les enseignements dans ce module s'appuient sur des disciplines larges et complémentaires, qui permettent à l'étudiant d'acquérir les bases théoriques et appliquées adaptées à la transmission et l'échange de données multimédia et les exigences des applications multimédia dans les réseaux de télécommunications. À la fin du cours, l'étudiant sera en mesure de :

        • Comprendre la transmission et l'échange de données multimédia ;
        • Assimiler les technologies de compression d'image, de vidéo, d'audio et de parole,
        • S'acquérir les mécanismes assurant la qualité de service pour les applications multimédias.


    L'objectif de ce module est de préparer le futur ingénieur à une bonne intégration dans le milieu professionnel. Il fera partie de l'équipe "Système de Management de l'Energie", il contribuera à la gestion de manière rationnelle des projets d'efficacité énergétique en faisant appel à l’utilisation des énergies renouvelables et à la promotion du développement durable dans l'entreprise. 

    Dans un système réparti, même l’interface fournie par les systèmes d’exploitation et de communication est encore trop complexe pour être utilisée directement par les applications à cause de l’hétérogénéité, de la complexité  des  mécanismes  (bas niveau) et la nécessité  de  gérer  (et de  masquer, au moins partiellement) la répartition. Une solution consiste à introduire une couche de logiciel intermédiaire (répartie) entre les niveaux bas (systèmes et communication) et le niveau haut (applications) : c’est l’intergiciel. Ce dernier est la couche ”du milieu” (Middleware) qui joue un rôle analogue à celui d’un ”super-système d’exploitation” pour un système réparti. L'objectif de ce cours est d’étudier l'architecture et la programmation distribuée et de voir les principes de base des Applications Client Serveur Objet, par interaction sous forme d'appels de méthodes distantes via les Middlewares Java RMI et CORBA

    Ce cours présente les concepts avancés de Java. Il s'agit de couvrir les aspects de la programmation orientée objet avancée dans l'environnement de la machine virtuelle de java, les Interfaces,  les Inner-classes, les Classes de base, les entrées-sorties. Ce cours explore aussi  les aspects de la programmation concurrente à travers les Collections, la Généricité, les Threads, the Abstract Windowing Toolkit (AWT) et les Swings.

    Un compilateur est un logiciel particulier qui traduit un programme écrit dans un langage de haut niveau (par le programmeur) en instructions exécutables (par un ordinateur). C'est donc  l'instrument fondamentale à la base de toute réalisation informatique. ce cours a pour but de présenter les principes de base inhérents à la réalisation des compilateurs à savoir : analyse lexicale, analyse syntaxique, analyse sémantique, génération de code,  et les outils fondamentaux utilisés pour effectuer ces analyses : fondements de base de la théorie des langages (grammaires, automates, ...), méthodes algorithmiques d'analyse, ...  

     

     

    L'objectif de ce module est de préparer le futur ingénieur à une bonne intégration dans le milieu professionnel. Il fera partie de l'équipe "Energie" au sens de la norme ISO50001, il contribuera à la gestion de manière rationnelle des projets d'efficacité énergétique en faisant appel à l’utilisation des énergies renouvelables et à la promotion du développement durable. Son profil de mathématicien lui permet aussi de calculer les indicateurs de performances énergétiques et de développement durable, de les hiérarchiser et d’estimer les potentiels d’amélioration.

    L’objectif  de ce module est de :

    • Initier les étudiants aux méthodes de sûreté de fonctionnement (fiabilité, disponibilité, maintenabilité, sécurité)
    • Faire en sorte que les étudiants soient capables d'assimiler les outils et méthodes de SdF
    • Mener une étude de sûreté de fonctionnement en milieu industriel, de la phase d'avant projet, jusqu'à la production, voir l'exploitation
    • Apprendre les bases de la sécurité et de la fiabilité des équipements industriels
    • Sensibiliser les futurs ingénieurs aux risques et dangers des accidents dans le milieu industriel.


    La première partie de ce cours porte sur le système de management de la qualité selon la norme ISO9001 version 2015.Cette norme est alignée sur la structure HLS que adopteront toutes les futures normes ISO de système de management. Elle offre de ce fait une formation solide aux futurs ingénieurs sur les techniques et outils de management en entreprise. 

    La deuxième partie du cours porte sur le management de la maintenance. Après la connaissance des différents types et techniques de maintenance on traitera la TPM et ses indicateurs.

    La troisième partie du cours traitera le système de management de l'Energie selon la norme ISO50001. Après explication du vocabulaire normalisé en matière d'usage, consommation et efficacité de l'énergie, nous interpréterons toutes les exigences de la norme ISO 50001 avec des exemples et des études de cas .

    A l'issue de ce module, le futur ingénieur sera en mesure de conduire un projet de système de management de la qualité et de l'énergie tout en maîtrisant le vocabulaire et les techniques de la maintenance des machines, équipements et installations utilisés dans les processus de production.