En tant que langue d'enseignement à l'université, le français est une langue véhiculaire privilégiée en cycle licence. Sa mise en place dans le cadre d'un module-outil interdisciplinaire est d'autant plus importante qu'elle complète les enseignements des spécialités en parcours MIP et BCG.

Sur le plan linguistique, ce module vise à aider les bacheliers admis en première année à s'exprimer correctement en français à l'oral comme à l'écrit.

Sur le plan communicatif, il vise à mobiliser leurs ressources personnelles pour mieux s'adapter aux individus, aux relations et aux situations.

Sur le plan méthodologique, il vise à les outiller efficacement de manière à ce qu'ils puissent suivre et gérer leurs cours avec attention.